Culture et numérique : de l’expérience comme génératrice de curiosité

Les institutions culturelles ont toutes en commun le service de leurs publics. Qu’il s’agisse de les émerveiller ou de véhiculer un propos pédagogique, elles ont à cœur de partager ce qui fait l’unicité de leur site avec le public le plus large possible.
CONTACT
BONNE LECTURE

Le numérique peut être paré de tous les biens comme de tous les maux au regard de cet objectif, tour à tour responsable de l’intérêt ou de l’éloignement du visiteur quant à l'œuvre. S’il est certain que le numérique ne peut résoudre à lui seul le sujet de la démocratisation culturelle, il peut être considéré comme un facilitateur de rencontre.

Le numérique au service des lieux culturels

L’attention des visiteurs est précieuse. Les collections aussi, mais parfois difficiles à transmettre. Or, aujourd’hui, c’est moins un musée similaire qui fera de l’ombre à un autre musée que l’arsenal de divertissements accessible partout (Netflix, YouTube, jeux vidéos etc.). Pour se hisser à la hauteur de cette concurrence, les lieux culturels doivent repenser l’approche qu’ils ont de leurs publics et proposer différentes clés d’entrées adaptées à leurs usages et intérêts, notamment ceux des jeunes publics. Ces offres concurrentes ont pour dénominateur commun une narration fouillée, l’excellence graphique, l’interaction, la modularité des contenus. Autant de leviers que les outils numériques peuvent activer au service des lieux culturels.

"Faire l'expérience" pour mieux comprendre

Le patrimoine, s’il est porteur d’histoires passionnantes, peut sembler abscons au premier abord. Il s’agit donc de mettre le pied à l’étrier du visiteur afin qu’il se projette dans l’univers du site. La difficulté réside souvent dans la mise à disposition de sources historiques. Comment donner vie à un document qui ne parle pas de lui-même au regard moins averti ? Timescope a souvent travaillé avec des services d’archives afin de sortir de cette ornière. Par exemple, la reconstitution d’un match de jeu de paume en réalité virtuelle diffusée en regard de la raquette historique présentée dans une exposition au château de Beauregard (découvrir le cas client ici) donne tout son sens à l’objet exposé. De même, en plongeant le visiteur du Monument des Fraternisations dans une tranchée de la Première Guerre mondiale en réalité virtuelle, la plaque commémorative prend une tout autre dimension.  

Dans les deux cas, l’expérience, vectrice d’émotions et de sensations, permet au visiteur de visualiser et comprendre le propos historique. Et surtout, d’accorder davantage d’attention à l’objet ou au cartel exposés. La curiosité du visiteur est piquée, il veut aller plus loin.

Pour allez plus loin

Le blog Timescope

Innovation

Un dispositif de réalité virtuelle au service de la médiation culturelle

En 2018, Timescope double son parc de bornes de réalité virtuelle. Nous installons pas moins de quatorze dispositifs de visite augmentée d’ici le mois de septembre, en partenariat avec de prestigieux musées, châteaux et monuments français.
Tourisme

Timescope primée au salon Virtuality

Timescope a remporté au salon Virtuality le prix du Meilleur Nouveau Hardware XR pour sa borne Timescope Mini. La première borne immersive en libre-service dédiée à l’indoor a su faire la différence parmi les plus grandes innovations du secteur, notamment la technologie Hololens 2 de Microsoft.
Tourisme

Timescope primée à VivaTech

Timescope a remporté ce jeudi 16 mai le Prix VivaTech décerné par la Métropole du Grand Paris. La start-up, déjà reconnue pour ses expériences de voyages dans le temps sur des lieux historiques, est ainsi saluée pour ses dispositifs d’immersion in-situ dans le futur des villes.
Tourisme

Plus de soixante bornes de réalité virtuelle déployées

En ce début d’été 2018, la société Timescope a vu son parc de dispositifs immersifs s’agrandir. Cette semaine, 12 bornes ont été inaugurées à Arras, Blois, Vendôme, Chaumont, Paris et au Blanc-Mesnil.
Culture

La ludification des expériences culturelles : une solution pour rendre le patrimoine plus attractif ?

Qu’il s’agisse du domaine éducatif, du retail, des médias et bien sûr du secteur culturel, l’engagement des participants semble la clef d’un lien personnalisé avec le public.
Culture

Favoriser les mobilités douces par l’animation de parcours

Le tourisme se réinvente depuis plusieurs années. Vers des modes de découvertes plus doux, moins "massifs". Pour autant, ce "slow tourisme" peut - et doit sans doute - entrer dans le XXIe siècle.
Innovation

Faire parler la mémoire collective pour une expérience de visite authentique

Rendre accessible le patrimoine immatériel, le récit des anciens, la mémoire collective d'un territoire, n'est pas chose aisée
Tourisme

L'expérience de tourisme augmenté pour faire revivre l'Histoire du Pays d'Artois

Un parcours touristique en réalité virtuelle se dessine dans le Pays d’Artois, avec Timescope et l’Office de Tourisme du Grand Arras.
Culture

Découvrir le quartier de l’Opéra en 1810 !

À l’occasion de la sortie du film « L’Empereur de Paris », BNP Paribas – partenaire du film – a fait appel à la société Timescope pour offrir à tous les publics une expérience exceptionnelle de voyage dans le temps qui plonge les spectateurs dans l’époque de François Vidocq.
Innovation

Culture et numérique : de l’expérience comme génératrice de curiosité

Les institutions culturelles ont toutes en commun le service de leurs publics. Qu’il s’agisse de les émerveiller ou de véhiculer un propos pédagogique, elles ont à cœur de partager ce qui fait l’unicité de leur site avec le public le plus large possible.